Accueil Histoire Encore aujourd’hui, à l’heure où nous publions, les habitants de nos villages s’appellent les :

Encore aujourd’hui, à l’heure où nous publions, les habitants de nos villages s’appellent les :

0
70

Certains d’entre nous ne le savent pas mais ont eu la curiosité de le demander : comment s’appellent les habitants de Clémencey ?  Et de Quemigny Poisot ?

L’une d’entre nous a trouvé sur internet les explications suivantes :

Pour ce qui est de  Clémencey, le très intéressant blog    »Les Gaulois de Clémencey », blog qui semble avoir été un peu abandonné, il est dit que :

César, l’Empereur Romain victorieux de Vercingétorix,  rentre à Rome et partage la Gaule entre ses soldats les plus méritants. L’un d’eux, nommé Clémentus, se voit attribuer les terres sur lesquelles se trouve le village actuel de Clémencey et d’où il tire son nom

Il est précisé dans ce même blog :

Les habitants du village sont appelés les « sindiés » en raison de la présence de sangliers dans les grands bois qui nous entourent. On dit aussi les « pigefemés », car dit-on, ils piétinent leur fumier pour le rendre plus profitable. On entend aussi les Clémençois ou plus récemment les Gaulois de Clémencey. A chacun de se nommer comme il le veut ! 

 

Le mot Poisot, lui, vient de « point d’eau », ou « petit puits », ou quelque chose comme ça, c’est une histoire d’eau.

En ce qui concerne Quemigny, il semble que l’origine du mot soit aussi romain. Cela viendrait de    »Cuminiacum », lui même dérivé de « Cominius » ou « Comminius »,  qui, au pluriel nous donne « Cominii ». Ce nom serait d’origine très ancienne , venu d’une famille de plébéiens , les Cominii,  issue d’une région au sud de Rome. (la plèbe est, dans la Rome ancienne,  le peuple non noble, constitué de la couche de population qui , par son appartenance, ne peut pas occuper les hautes fonctions de l’Etat). En conséquence, et pour répondre à la question, les habitants de Quemigny se diraient : les cuminiaculiennes et les cuminiaculiens…. mais plus pour très longtemps si nous en croyons nos élus.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par quemignyclemencey
Charger d'autres écrits dans Histoire

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Débaptiser une commune : la mort d’un village. Un effet qu’ils n’ont pas mesuré

Une dame de Clémencey a fait graver et installer cette plaque funéraire sur le caveau fami…