Accueil La Commune Si nos Maires étaient si sûrs d’eux, pourquoi nous refuser un referendum ?

Si nos Maires étaient si sûrs d’eux, pourquoi nous refuser un referendum ?

0
96

« Création d’un emploi non permanent [...], non titulaire, à temps non complet, pour faire face à…etc… »

C’est ce que nous lisons sur l’ordre du jour du prochain Conseil Municipal de Quemigny Poisot. Bizarre !  Le rédacteur de ce projet de résolution aurait pu tout aussi bien le dire ainsi : « Création d’un emploi à durée déterminée [...], contractuel, à temps partiel, pour faire face à… etc… ».  Il y est dit la même chose mais c’est plus  simple et les termes employés sont compris de tous car d’un usage courant.

Pourquoi cette façon alambiquée de s’exprimer ? On dirait que le rédacteur ne veut surtout pas être trop clair. Comme s’il cherchait au contraire à créer autour de lui une zone de flou que personne d’autre que lui ne pourrait maîtriser.  De manière générale, sur ce sujet-là comme sur d’autres, mettre de la transparence dans sa pensée présenterait-il un danger pour lui ?

C’est sous une forme aussi embrouillée  et aussi peu intelligible que le projet de fusion nous fut présenté. Personne n’a rien compris.

Organiser un referendum sur la fusion, comme la majorité des habitants le demandait, c’était appeler un réponse claire. Le problème aurait été : comment poser la question ?

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par quemignyclemencey
Charger d'autres écrits dans La Commune

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Dernier appel !

Le collectif des habitants de Clémencey et Quemigny Poisot se mobilise et incite toutes ce…