Accueil Unité de méthanisation Un projet industriel sur le territoire de la commune ?

Un projet industriel sur le territoire de la commune ?

0
488

Lors de la dernière réunion  du Conseil, nous avons pu entendre que la modification simplifiée du PLU qui est envisagée serait en prévision de l’installation d’une unité de méthanisation sur Quemigny-Poisot. Pardon ! sur Valforêt.  Il a été dit par monsieur Roussel, lors de cette même réunion, que ce projet allait rapporter de l’argent à la Commune. Comme si ce dernier point allait nous rassurer, justifier tout ce qui allait suivre, et  qu’ainsi  nous allions  tranquillement nous endormir. Au contraire, nos yeux se sont ouverts et nos oreilles se sont tendues.

Mais nous n’en savons pas plus. Nous ne savons pas exactement où serait située cette unité ni aucun autre détail sur ce projet. Si quelqu’un parmi vous a des précisions nous sommes preneurs.

Qu’est-ce qu’une unité de méthanisation ? C’est une usine qui utilise les déchets organiques (fumier, lisier, tontes, paille, etc…),  pour produire du gaz, du méthane, et ce grâce au processus naturel biologique de dégradation de la matière organique en absence d’oxygène (wikipédia).  Elle est mise en oeuvre dans des méthanisateurs où l’on accélère et entretient le processus pour produire un méthane utilisable ( le biogaz)

Quelle est la matière première ?

  • Produits agricoles : fumier, paille et menue-paille, et autres résidus de culture. En France,150 millions de tonnes de résidus organiques générés chaque année par les activités agricoles pourraient être valorisés en biogaz par procédé de méthanisation
  • Assainissement : boues, graisses,  etc..
  • Collectivités : déchets verts des services techniques des communes.
  • Gestion paysage et environnement : déchets verts d’entreprises de paysage.

Intéressant sur le principe.  (On comprend que les deux derniers points puissent intéresser une entreprise de débroussaillage ou une exploitation forestière.)

Pourquoi pas ? Après tout l’idée est bonne. Elle avait d’ailleurs germé sous la forme d’un projet étudié par Robert Gellenoncourt à l’époque où il était Maire. C’était il y a quelques années, n’est-ce pas Robert ? Le préfet de l’époque l’en avait dissuadé et le projet avait été abandonné.

Il existe sur internet de nombreux exposés sur ce sujet et nous nous proposons dans de prochains articles d’en faire une synthèse. Mais d’ores et déjà, deux ou trois questions se posent.

Ce projet a-t-il un lien avec l’élevage de cochons qui est prévu sur un terrain entre Quemigny et Poisot ? Si oui, il faudra beaucoup de cochons car, d’après ce que nous avons lu sur des expériences de méthanisation, le lisier d’un élevage ne suffit pas pour la production de gaz. IL faut compléter avec d’autres déchets qu’il faut amener et stocker, etc…. c’est une logistique.

Comment la commune doit-elle tirer profit de ce projet ? A-t-elle prévu d’investir elle-même ? Auquel cas, l’investissement est assez gigantesque. Il faudrait que la rentabilité d’une telle entreprise soit assurée, et nous en doutons tant que nous n’avons pas vu une étude sérieuse le démontrant. En tous cas, ce scénario ne nous paraît pas crédible au premier abord

Le projet est-il celui d’in investisseur privé ? Dans ce cas, lequel ? Ce dernier point est sans doute à éclaircir assez vite.

Quelles infrastructures faut-il pour une telle usine. Car c’est une usine. Ces infrastructures seront-elles à la charge de la collectivité ?

Quelles sont les nuisances occasionnées pour la population ?  Nuisances sonores, olfactives. visuelles.. Va-et-vient supplémentaire de véhicules de transport.  etc…

Affaire à suivre, donc.  Toute personne ayant des informations fiables sur ce sujet, ou des suggestions pour en obtenir, sera le bienvenu.

Image associée

Une usine de méthanisation

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par quemignyclemencey
Charger d'autres écrits dans Unité de méthanisation

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Une oeuvre commémorative de la chocolaterie de Clémencey

Joyeuse fin d’année à tous ! …