Bienvenue sur ce blog du collectif des habitants de Quemigny-Poisot et Clémencey

 clémencey

L’histoire commence en juin 2018. Il y a 4 mois seulement. Les habitants de Quemigny Poisot et de Clémencey apprennent au cours d’une réunion d’information que les deux communes vont disparaître pour créer une « commune nouvelle ».  La décision est quasiment prise, elle sera votée en Conseil municipal à l’automne.

C’est la surprise.

D’autant plus que les arguments invoqués en faveur de cette décision soudaine manquent cruellement de transparence.  On  parle  de catastrophes épouvantables, « d’aller dans le mur » ; de « disparition des villages », etc….  on annonce soudain une sorte de fin du monde à laquelle on n’échappera pas si l’on reste trop minuscules.  Il faut que les communes grossissent pour « faire poids« .

Il faut dire que Quemigny représente environ 200 habitants et Clémencey 130, ce qui nous fera une commune nouvelle de 330 habitants. Waow ! comme disent les américains, on approche la grande métropole, on va faire peur à tout le monde.

Et puis, il faut faire des économies ! Aucun chiffre pour démontrer tout ça. Des propos terriblement embrouillés à chacune des questions. Manifestement on cherche à noyer un poisson, personne ne comprend rien.

Aussitôt, un collectif d’habitants se forme et réclame  des chiffres appuyant ces arguments, qu’il n’obtient pas. Et surtout il réclame un referendum. En effet, une telle décision ne peut se prendre à ses yeux sans que les citoyens soient consultés par un vote démocratique. Une pétition circule et recueille un nombre de signatures qui dépasse la majorité électorale. Des circulaires sont distribuées dans les boîtes aux lettres pour dénoncer cette ineptie

Rien n’y fait. Messieurs les deux Maires font la sourde oreille à toute demande citoyenne.

Nous en sommes là, à quelques jours du vote qui doit entériner la décision.

 

Ci-après le dernier article du Bien Public où il est question de ce sujet

fichier pdf BP 16.10.2018